16 novembre 2010

Frapper moins fort prostituée. (1)

    " Reste, je ne t'aime plus ". Pour emprunter la formule de  Racine " Va, je ne te hais point ."  L'amour, toujours l'amour et quand il nous prend, on perd la tête, on oublie les autres et on croit qu'on est seul sur terre. L'amour solitaire. L'amour triste quand il survit à la haine. La haine quand elle prend le dessus sur l'amour. Aimer,haïr. Comment savoir si ces deux verbes ne disent pas la même chose ?. Comment savoir si en découdre avec l'autre n'est pas le seul moyen de se découdre de... [Lire la suite]
Posté par fridolin-makosso à 18:16 - Commentaires [14] - Permalien [#]

06 novembre 2010

Peter Bossman : Encore un second rêve !

    Un jour, pas si loin , on oubliera le racisme, la xénophobie . Et l'histoire retiendra surtout que  ce début de millénaire a souverainement redistribué les chances à la " peau noire " ; ensemble leurs carrières deviennent possible. Qui l'aurait cru, il y a 47 ans, que le rêve de Martin Luther King devrait être réalité. L'homme qui rêvait d'un monde où  " Nous serons capable / De tailler la montagne du désespoir  / En diamant de l'espoir " ..." Nous serons capable de changer / Dans... [Lire la suite]
Posté par fridolin-makosso à 01:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 novembre 2010

Aux oubliés de la première heure

   Est-ce qu'il fallait seulement  attendre ce jour, 1er Novembre pour te dire toute ma reconnaissance, sans exception dans ce coeur qui ne fait pas son Fort Chabrol. Si le glas des souvenirs disparaît , symboliquement , ce que je garde de toi est l'allégresse d'une main tendue. Jamais ton amour aux autres plongeait dans l'agonie . Et pourtant , à cette époque, l'expérience quotidienne n'en finissait pas de  montrer que tout était difficile chez nous , dans notre maison. La peur du lendemain laissait s'installer le... [Lire la suite]
Posté par fridolin-makosso à 03:41 - Commentaires [7] - Permalien [#]